Des olives récoltées et choisies parmi les meilleures de ce qu’ont donné les centenaires oliviers
des majestueuses montagnes de Kabylie, on a produit pour vous « Thafrahth ». Fruit de la nature
et d’un savoir­faire méticuleusement transmis de père en fils depuis 1952, cette huile d’olive, à la
fine saveur et au goût velouté, constitue aujourd’hui un véritable délice pour les papilles. Déjà
gorgée de vertus nutritives, cette huile d’olive a désormais acquis toute sa noblesse avec les
huileries Houali qui vous offre ce qu’il y a de plus raffiné. De plus exceptionnel.

Producteur et traiteur d’huile d’olive, Houali Aomar a hérité son métier de son grand père qui l’a transmis, avant lui à son père. Ce fut en 1952, que Hadj Ahmed, a fondé sa première huilerie en 1952 avec ses associés Moula au village Ait Frah où par amour du métier son fils Hadj Hocine créa la seconde huilerie en 1979 puis une troisième en 1992.

Attaché à ce savoir­faire affiné au fil des générations, vint le tour d’Aomar Houali qui donna
naissance à la quatrième huilerie familiale, mais cette fois avec la folle, mais pas du tout
démesurée, ambition de porter la renommée de cette huile au­delà des frontières nationales.
C’est ainsi qu’après avoir intégré, comme actionnaire, la société « Nour ala Nour » qui s’est déjà
lancée dans l’exportation de l’huile d’olive, Aomar compte désormais se lancer dans le chalenge de faire de « Thafrahth » une huile d’olive qui répond aux normes européennes.